prevnext

Dope D.O.D / Docks / 08.05.2013

(Source : Les Docks)

En mai, le hip-hop furieusement sauvage de Dope D.O.D. déferlera sur les Docks. Fin 2011, ces rappeurs hollandais découverts sur le web balancent à la face du monde une gifle nommée Branded, un premier album sans concession sombre et oppressant associant hip-hop old-school et production moderne mêlant allègrement dubstep et électro. On y découvre les flows féroces et incisifs de trois mc’s complètement allumés :  Skits Vicious, Dopey Rotten et Jay Reaper, soutenus par des instrus percutantes voire dangereusement envahissantes. Des clips superbement produits achèvent de planter le décor délicieusement sinistre de ce jeune groupe qui s’inscrit pleinement dans le courant alternatif du hip-hop hardcore, très loin de l’univers souvent aseptisé du rap commercial.

Au mépris des impératifs marketing, Dope D.O.D. sortira ainsi en avril un double album intitulé Da Roach. Le cafard, pas exactement un titre attrayant, mais lorsque le groupe explique que cet insecte est la seule créature vivante qui puisse survivre à un désastre nucléaire et que son disque fera de même en devenant un classique, on découvre une ambition à la mesure de son talent.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4iIn

Please type the text above:

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>